Intelius.com, votre vie privée sur le net (aux USA)

Chaque mois, 30 millions de visiteurs se connectent pour vérifier qui est ce nouveau voisin qui vient d’emménager ou qui est cette personne que leurs enfants fréquentent. Niveau de revenu et casier judiciaire à la clé. La curiosité pour son prochain ou la méfiance des employeurs à l’égard de leurs futurs recrutés procurent un joli business aux sociétés qui font commerce de la vie privée des individus.

Numéro 1 du genre : Intelius.com. Créée en 2003 par deux transfuges de Microsoft et d’Infospace, la société vient de se voir attribuer la palme de la «meilleure nouvelle compagnie» par l’American Business Awards. Et de fait, au moins en termes économiques, le bilan se tient : 760 % de progression depuis sa naissance et un chiffre d’affaires qui atteint 40 millions de dollars. Juste en vendant «la vérité» sur chacun d’entre nous, dit-elle. Au moins pour ceux qui sont aux Etats-Unis. Car, jusqu’à preuve du contraire, Intelius ne pourrait pas prospérer en France, où le croisement de fichiers est strictement réglementé.

Or c’est précisément ce moyen et la multitude de données, laissées aux Etats-Unis dans le domaine public, qui ont permis à la compagnie de rafler plus de la moitié du marché de la recherche des individus. Elle ratisse tout : des listes de commandes sur catalogue aux abonnements à des magazines, en passant par les enregistrements de propriété immobilière, les arrêts de cour de justice… Le nombre d’informations que l’internaute laisse aussi dernière lui, soit parce qu’il tient un blog, soit parce qu’il a répondu à des questionnaires en ligne, fait le reste. Le résultat fait froid dans le dos. Prenons un individu X, une lointaine relation dont on aimerait bien retrouver la trace. Son adresse et son numéro de téléphone devraient en principe suffire, mais Intelius se fait fort, pour 7,95 dollars (environ 6,20 euros), de retracer la vie privée (mariage, divorce, nombre d’enfants, déménagements) de notre lointaine relation. S’affichent aussi son revenu, la valeur de son bien immobilier. On va connaître la surface de sa maison, le nombre de pièces et même le mode de chauffage. La photo satellite du bien est certes un peu floue, mais le plan du quartier est précis, et une fiche nous indique le «profil» de la population environnante : pourcentage de Blancs ou de Noirs, niveau d’éducation et de revenus. Well educated : notre lointaine relation vit dans un quartier résidentiel de Boston.

Ira-t-on jusqu’à vérifier ses antécédents judiciaires ? Moyennant 49,95 dollars (environ 39,10 euros) de plus, Intelius nous y incite fortement pour the peace of mind, comme ils disent. Deux secondes après, le résultat s’affiche : négatif. Même pas une condamnation en état d’ivresse. Ni une petite banqueroute. Car Intelius propose en effet de scruter le passé «criminel» de n’importe qui, histoire de vérifier s’il a, par exemple, été ou non condamné pour «offense sexuelle». L’idée étant d’amener tout parent à se poser cette question : «Connaissez-vous réellement la personne qui s’occupe de votre enfant ?» «Et, au fond, savez-vous qui est son coach sportif ?»

Aux Etats-Unis, ce type de service fait peu débat. Et s’il a été critiqué, c’est par des détectives professionnels qui trouvaient les données recueillies insuffisamment actualisées, notamment en matière judiciaire. Intelius ne le nie pas : «Si la justice met du temps à publier les jugements, ce n’est pas de notre faute.» L’entreprise invite cependant tout un chacun à vérifier sur son site la qualité des informations qu’elle détient sur eux. Moyennant finances, évidemment. Et, pour se couvrir, rappelle à ses clients qu’ils ne doivent pas utiliser les informations obtenues sur une personne pour la «harceler» ou la «menacer». Un voeu qui ne mange pas de pain et qui en dit long sur les risques d’un service comme le sien.

Source : Liberation.fr via KopiKol

Intelius.com

10 commentaires

  1. J’suis bien content que la CNIL existe chez nous…

    Répondre
  2. mouais, ça se discute j’ai envie de te dire…

    Répondre
  3. ainsi on pourrait éviter des « fourniret » des « holmes » et autres sérials killers qui pédophiles en leur confiants nos gosses ! sans compter les autres malhonnêtes, moi, je n’ai rien à cacher alors… je ne m’en ferai pas … mes nos mentalités vont bientot changer, car on dit « fontaine, je ne boierai pas….. donc, ce qui arrive aux usa , finira un jour chez nous..

    Répondre
  4. J’oubliai un détail, j’ai vécu aux states assez longtemps, et croyez moi, je me suis servi de ces services, j’ai même payé un jour pour avoir des infos qui m’ont vraiment, vraiment, vraiment, servis et évité de faire de grosses conneries, et puis un jour, j’ai recherché quelqu’un en asie, 25 ans auparavant, pensant qu’elle était morte, et bien, cette personne, je l’aie retrouvée en vie et… plus en asie mais aux usa ! coincidences, non ? donc ces services peuvent vraiment vous rendre service ! surtout en matière de business

    Répondre
  5. Mais quelle horreur!!!! Marie, ce genre de site malsain n’arrêtera jamais des « fourniret » et des « holmes »! S’ils sont toujours en liberté alors qu’ils ont un casier judiciaire, c’est que le problème est au niveau de la justice qui ne fait pas son travail! Et tout le monde n’aura pas recours à ce site. Une fois de plus les gens vont payer pour être en sécurité alors que c’est à l’état de leur offrir. Et je ne vois pas en quoi connaître la valeur d’achat de la maison de ton voisin ou sa superficie te permettra d’éviter de faire des conneries ou de tomber sur un serial killer!

    Répondre
  6. Vraiment, vous êtes conquis par ce site qui est une véritable escroquerie, ces gens continuent ponctuellement à débiter votre compte pour un service d’une fois et vous ne vous en rendez compte qu’en vérifiant vos relevés bancaires, essayer de vous désabonner « online » et c’est impossible, impossible aussi de les appeler, bien qu’il y ait des n°mentionnés, je vais dés à présent porter plainte contre eux, et m’assurer que le plus de personnes possibles soient mises au courrant! d’ailleurs vous trouverez grâce à GOOGLE des américians qui témoignent des arnaques subies.

    Répondre
  7. BIE MBELA GABRIEL 16 février 2012 à 18h52

    JE CHERCHE MA FILLE QUI SE TROUVERAI AUX U.S.A VOICI BIENTOT PLUS DE 30 ANS JE CROIS.ELLE FREQUENTAIT L’ECOLE AMERICAINE (TASOK)A KINSHASA R.D.C. SON NOM MIREILLE PAMELA KAZADI NOM DE LA MERE LEONTINNE ET DU GABY…..AIDEZ MOI S.V.P.

    Répondre
  8. gérard menvussa 18 avril 2012 à 06h56

    Ce sont des sites qui porte atteinte aux droits des citoyens.
    ils vous permettent de faire des recherches sur des individus,par ces faits, vous cautionnez les violations de vie privée.
    i-com-herse.
    <>
    mais il existe pire encore…

    Répondre
  9. Francine Touchette 29 mars 2013 à 19h45

    I want cancelle my compte intelius.com
    Thank you

    Répondre
  10. hi melissa I try contacting you thanks

    Répondre

Laisser un commentaire

Trackbacks