Eh les mecs, on a encore de la marge !!

textealternatif PARIS (AFP) – Une femme pourrait courir le 100 m plus rapidement qu’un homme aux jeux Olympiques 2156, selon des calculs se fondant sur les résultats des cent dernières années, qui sont publiés dans un bref article à paraître dans la revue scientifique « Nature » datée de jeudi.

Si les tendances observées se maintiennent, une femme pourrait remporter le 100 m en 10 sec 57 (plus précisément avec un temps compris entre 10.34 et 10.80) aux JO-2008, contre 9 sec 73 pour le meilleur sprinteur masculin. Aux JO d’Athènes, la femme la plus rapide a couru le 100 m en 10 sec 93, contre 9 sec 85 secondes pour le médaillé d’or masculin.

En 2156, les femmes deviendraient les plus rapides sur 100 m avec un temps de 8 sec 079 contre 8 sec O98 pour l’homme remportant la médaille d’or, selon des calculs que se sont amusés à faire des scientifiques britanniques.

Compte tenu des marges d’incertitude, il est possible, ajoutent-ils, que les femmes devancent les hommes dès les JO-2064, mais cette revanche du sexe dit faible pourrait aussi attendre les JO-2788.

Les rapides progrès féminins observés entre les années 1930 et les années 1980 s’expliquent-ils par l’usage de produits dopants et vont-ils marquer le pas, comme une autre étude l’avait avancée? Mettant en doute cette explication, les auteurs de l’article relèvent que seulement une minorité de femmes a actuellement la possibilité de participer à des compétitions sportives dans le monde. Il resterait une importante réserve de talents cachés et des possibilités pour les femmes de continuer à réduire l’écart avec les hommes, voire de les dépasser au 100 m.

0 commentaire

Aucun commentaire.


Laisser un commentaire

Trackbacks